PDC certifié

Les ateliers

D’une journée à plusieurs jours sur des sujets variés qui sont tous précédés des bases qui font le fondement de la Permaculture.

Nous pouvons jumeler l’introduction avec des travaux pratiques sur le terrain. Comme par exemple :

  • Le démarrage d’un jardin autofertile
  • Un jardin forestier
  • La construction de fours solaires
  • Des séchoirs solaires
  • Des toilettes compostantes
  • Des cages à poules mobiles, etc.

Mais surtout, comment observer et amorcer un plan de design, par étape avant de passer à l’action.

MAIS QU’EST-CE QU’UN JARDIN FORESTIER COMESTIBLE?

C’est tout simplement la copie d’une forêt dans sa mécanique de fonctionnement. La forêt est un écosystème durable, si celle-ci n’est pas perturbée, elle s’autogère, produit et meurt (sur des centaines d’années et plus).Il y a sept (7) niveaux de familles et d’espèces végétales différentes que l’on peut reconnaître dans toutes les forêts matures de la planète. Les plantes, les arbres, les arbustes, les buissons, les herbacés, les racines, les rhizomes, etc. sont des espèces différentes suivant le lieu de la forêt (laurentienne, continentale, tropicale, etc.), mais elles ont toutes des fonctions similaires.

PLANTER UN «JARDIN FORESTIER»

Planter un «jardin forestier» c’est simplement recopier cette vie naturelle en permettant son fonctionnement, en recréant des liens et en y installant des espèces végétales choisis, qui nous nourriront tout au long de l’année et sans avoir à replanter et à semer. Il nous suffira de choisir les fruitiers et les productions souhaitées et de les implanter. Pensez un instant à l’énergie qu’il nous faut déployer pour jardiner dans notre potager! Entre le désherbage, le travail du sol, les plantations annuelles et surtout la bataille pour éviter que notre jardin ne grandisse en forêt. La nature veut faire d’un terrain vide une forêt sur plusieurs centaines d’années, et nous l’en empêchons en jardinant comme nous le faisons…

En recréant un système forestier avec des espèces comestibles, il viendra un temps où le travail ne sera plus nécessaire puisque naturellement, l’écosystème naturel de la forêt s’installe et produit en abondance.

 

VOICI LA DESCRIPTION DU PROJET ORIGINAL

Entretenir la diversité biologique ancestrale.

  • Récolter tous les arbres fruitiers (et autres plantes même décoratives qui se sont adaptées) dans une région.
  • Les grouper et les multiplier dans une pépinière à développer sur l’ancienne terre d’Émilio. (D’où le nom du projet).
  • Nommer les plants avec le nom des familles participantes, dans le but de les reconnaître et les insérer dans l’histoire.
  • Un logo doit aussi être créer pour nommer ces espèces.
  • Redistribuer gratuitement les plants à toutes les «familles d’accueil» qui voudront bien entretenir la génétique et la biodiversité sur leur terrain.
  • Vendre et faire connaître les plants dans les régions froides avoisinantes, par une fête annuelle qui sera un événement d’anniversaire pour la région.
  • Embellir le village dans les lieux publics des espèces, dont les fruits et la beauté seront accessibles à tous, tant aux villageois qu’aux touristes passants. Tous pourront cueillir des fruits, gracieusement offerts par tous les arbres de la région, généreusement plantés ici et là.

 

PATRIMOINE GÉNÉTIQUE

Nous ferons un plan d’aménagement, de la pépinière et du jardin forestier comestible par équipe de travail et nous réunirons nos efforts dans un design final que nous appliquerons sur le terrain.

Il y aura des temps théoriques mais surtout des travaux pratiques.

    • Ensemble, nous apprendrons à greffer, bouturer, multiplier, marcotter, etc., et nous pratiquerons sous supervision pour acquérir de la dextérité.
    • Nous apprendrons les étapes de l’implantation et l’application du design.
    • Nous visiterons et comprendrons par l’observation le fonctionnement de la forêt en tant qu’écosystème.
    • Nous apprendrons et nous pratiquerons des modes différents de plantation.
    • Nous étudierons les brises-vents, l’eau, la rétention des eaux par l’installation de diguettes, les courbes de niveau, etc.
    • Nous envisagerons la viabilité du projet tant au niveau écologique que financier.
    • Et beaucoup plus…

 

Une image vaut mille mots, voici une petite vidéo sur le sujet… en anglais